Le blog de la connaissance client Parcourez nos articles et conseils d'experts pour proposer une expérience client mémorable et améliorer votre business !

Comment transformer mon questionnaire en ChatSurvey ?

Le ChatSurvey est une innovation proposée par MyFeelBack. Il permet d’administrer vos questionnaires sur un mode conversationnel, plus engageant et plus fluide. Le ChatSurvey répond à des règles spécifiques. On ne conçoit pas exactement un ChatSurvey de la même manière qu’un questionnaire traditionnel. Découvrez quelques bonnes pratiques pour passer d’un questionnaire classique à un Chatsurvey.

Le ChatSurvey, une nouvelle manière d’interroger vos clients et de collecter de la donnée

MyFeelBack a développé une nouvelle innovation : le ChatSurvey. Celui-ci offre un mode de diffusion innovant des questionnaires clients. Les questionnaires sont administrés dans le cadre d’une conversation. Voici à quoi cela ressemble :

 

 

Les acteurs du e-commerce sont de plus en plus nombreux à intégrer des chatbots sur leur site (voir notamment le cas très intéressant de Wishibam). Mais le ChatSurvey de MyFeelBack est le premier assistant conversationnel focalisé sur la connaissance client et feedback client. Le Chatsurvey permet de poser des questions à vos clients sur le mode d’une conversation. Cela offre à vos clients une expérience plus engageante, car plus fluide, plus naturelle et plus personnalisée.

Comment transformer mon questionnaire en ChatSurvey ? C'est la question à laquelle nous allons répondre dans cet article agrémentée de quelques conseils pour créer des questionnaires adaptés à ce nouveau mode de diffusion. 

Le ChatSurvey, ou l’art de la conversation

Vous devez, dans la construction de votre ChatSurvey garder à l’esprit qu’il s’agit de simuler une conversation. Vous ne devez pas poser votre question ou vos questions de but en blanc, mais imiter certaines caractéristiques des conversations humaines.

Et en premier lieu commencer par saluer le répondant et vous présenter. Par exemple : « Bonjour, je m’appelle Thierry et souhaiterais vous poser quelques questions concernant votre expérience d’achat chez [Nom de votre entreprise] ». Vous pouvez également utiliser un champ personnalisé {Nom} après « Bonjour » pour intégrer le prénom du répondant. MyFeelBack offre cette possibilité.Cette formule de présentation correspondant à peu de choses près sur le fond aux formules d’introduction des questionnaires classiques.

Vous pouvez ensuite intégrer des transitions entre vos questions. Par exemple, commencer par « Merci pour votre réponse » avant de poser les questions suivantes. Autre exemple : si un client donne une note de 4/10 à une question de satisfaction, vous pouvez écrire quelque chose comme : « J’ai bien pris en compte votre insatisfaction ».

 

 

L’idéal, c’est que le ChatSurvey prenne au maximum la forme d’une conversation naturelle et ne se résume pas à un empilement de questions comme dans les questionnaires traditionnels. Vous devez chercher à simuler une question et garder cet objectif en tête dans la création de votre ChatSurvey (ou dans la transformation d’un questionnaire classique en ChatSurvey).

Sachez que MyFeelBack vous accompagne dans votre démarche en proposant plus de 20 types de questions pour vous aider à créer des questionnaires sur un mode conversationnel.

Combien de questions dans un ChatSurvey ?

Nous avons déjà publié un article sur la durée optimale d’un questionnaire client et sur le nombre de questions. Cliquez ici pour le découvrir.

Dans celui-ci, nous insistions sur le fait qu’il n’y avait pas de nombre idéal de questions. Le nombre de questions dépend du questionnaire, de sa pertinence et de sa fluidité, de la cible du questionnaire, de votre capacité à analyser et exploiter les réponses, de la relation que vous entretenez avec vos répondants, de la pertinence du questionnaire, etc.

Nous vous recommandons la lecture de cet article pour obtenir des éléments de réponses. Ici, nous insisterons sur la spécificité du ChatSurvey. L’article cité ci-dessus concernait les questionnaires clients classiques. Avec le ChatSurvey, vous pouvez créer des questionnaires plus fluides, plus engageants, plus agréables pour le répondant. Poser trop de questions à la fois risque d’avoir pour effet d’aller à l’encontre du bénéfice premier du ChatSurvey : la fluidité.

Par ailleurs, rappelez-vous que le ChatSurvey est déclenché le plus souvent en plein parcours d’achat. Adresser trop de questions risque de conduire le client à interrompre son parcours d’achat. Nous pourrions avancer un dernier argument : dans une conversation humaine, il est rare que l’interlocuteur pose 10 questions d’affilé. Le fait de poser trop de questions risque de rendre la conversation non-naturelle.

Pour toutes ces raisons, nous vous recommandons donc de vous limiter aux questions les plus importantes pour votre stratégie. Vous obtiendrez des réponses plus pertinentes de la part de vos clients, un meilleur taux de conversion et le tout sans nuire à l’expérience client.

Pour s’adapter au format très spécifique du ChatSurvey, vous devez adopter une nouvelle approche dans la conception de vos questionnaires. Mettre en application cette nouvelle démarche vous permettra de tirer le maximum de bénéfices de ce mode innovant de diffusion des questionnaires et d’entrer dans l’ère du marketing relationnel.

 

cliquez ici pour découvrir le chatsurvey

Enrichissez votre connaissance client et améliorez votre business Réservez votre démo