Le blog de la connaissance client Parcourez nos articles et conseils d'experts pour proposer une expérience client mémorable et améliorer votre business !
smart-data-ameliore-campagnes-marketing

Pourquoi le smart data peut améliorer vos campagnes marketing ?

Le développement du Big Data a tendance à masquer que l’important, ce n’est pas la quantité des données disponibles, mais leur qualité. Une donnée n’a d’intérêt que si elle est exploitable et utile à des fins marketing ou commerciales. Les questionnaires de satisfaction, grâce à leurs fonctions de ciblage, permettent d’obtenir des données pertinentes – aussi appelées « smart data ».

Qu'est-ce que le Smart data ?

Du Big data au Smart data

Le Big Data a entraîné une explosion du volume de données disponible. Ce qui comporte des avantages, mais aussi des inconvénients. Cette masse de données brutes défie les capacités d’analyse et contient toujours des données inexploitables et peu pertinentes.
 

smart-data-remplacement-big-data


En réaction à ce phénomène de massification, certains data scientists ont mis en avant une nouvelle approche de traitement des données : le smart data. Cette approche consiste à se focaliser sur les données pertinentes, les « données intelligentes », celles qui sont réellement utiles à la prise de décision. Le développement de la logique du Smart data dans le contexte du Big Data a au moins trois raisons :

  • Les volumes de données que doivent gérer les entreprises explosent d’année en année.
  • Toutes les données ne sont pas forcément exploitables ni toujours très utiles.
  • Les entreprises, dans leur majorité, n’ont pas les moyens financiers, techniques et humains de traiter les volumes de données issus du Big Data.

Le smart data désigne toutes les techniques permettant de faire le tri, d’extraire d’une grande masse de données (offerte par le Big Data) les données réellement pertinentes et exploitables à des fins marketing.

Le smart data peut aussi être envisagé en dehors du contexte du Big Data et désigner plus largement toutes les techniques et tous les outils permettant de collecter des données intelligentes. De plus en plus de professionnels utilisent le terme « smart data » dans ce second sens. A l’approche quantitative proposée par le Big Data correspond l’approche qualitative du smart data. Faire du smart data, c’est prendre conscience que ce n’est pas la quantité de données qui compte, mais leur qualité.

Une donnée n’a de valeur que si elle est utilisable dans un contexte marketing ou commercial. Dans ce cas, il ne s’agit plus d’extraire des données pertinentes d’un ensemble massif de données existantes, mais de collecter uniquement des données pertinentes via des outils appropriés. Parmi lesquels : les outils de questionnaires. Ils permettent de collecter uniquement la donnée que vous souhaitez obtenir puisque c'est vous qui déterminez les données collectées. 

Le Smart data, le virage à prendre pour le RGPD

 La tendance au smart data va peu à peu s'imposer comme la bonne pratique du fait de l'application du Réglement européen de la protection des données (RGPD). En effet, le réglement européen impose aux entreprises de ne collecter que les données qui lui sont nécessaires. Toute information personnelle collectée doit être justifiée par la finalité, l'objectif de votre démarche. Le temps où les entreprises demandent l'âge de l'utilisateur et relève systématiquement l' adresse IP est révolu.
 

rgpd-smart-data


Ce grand changement législatif européen est appliqué depuis le 25 mai 2018. Nul doute que cette partie sur la minimisation des données collectées a convaincu les entreprise de changer de philospohie et de réfléchir aux données nécessaires avant de se lancer dans la collecte. Le Smart data devient donc de plus en plus incontournable. Il est temps de vous y mettre, notamment grâce aux questionnaires client.

Les questionnaires client, un outil idéal pour collecter des smart data

Toute entreprise doit disposer de données précises sur ses clients, afin de mieux les comprendre, de savoir qui sont ses clients, ce qu’ils aiment, ce qu’ils n’aiment pas ou ce qu’ils souhaitent.

La connaissance client est devenue un enjeu central et indispensable au développement des entreprises. Nous revenons sur ce point dans l’article consacré à la place de la connaissance client dans le marketing.

Comment obtenir ces données précises et exploitables ? Les questionnaires constituent une des réponses possibles à cette question. Les logiciels de questionnaires de satisfaction se sont beaucoup améliorés ces dernières années et permettent désormais de collecter des données précises grâce aux options de ciblage disponibles et aux possibilités en matière de personnalisation des questionnaires. En fonction des profils et des besoin, vous collectez uniquement les données dont vous avez besoin.

Pour aller plus loin, Découvrez Comment améliorer rapidement la qualité de vos questionnaires.

Leur fonctionnement est très simple : vous créez votre questionnaire, vous définissez ses conditions de déclenchement (en fonction de l’action accomplie par le client et/ou de son profil) et analysez depuis l’interface les réponses obtenues. Certains logiciels, comme MyFeelBack, permettent de créer des questionnaires adaptés aux différents canaux : site internet (pop in), email, sms, téléphone, application…
 

questionnaire-client-smart-data

 

Les questionnaires permettent de recueillir des données aussi bien socio-démographiques que comportementales ou encore des données liées aux centres d’intérêt. Ces données peuvent ensuite être utilisées pour cibler plus finement les campagnes marketing.

Pour collecter des données pertinentes (smart data) via vos questionnaires, vous devez être en mesure de répondre en amont à ces questions :

  • De quels types de données ai-je besoin ? De la réponse à cette question découle le contenu des questions que vous poserez à vos clients.
  • Quels canaux de collecte sont les plus appropriés pour obtenir ces données (email, site internet, sms…) ?
  • Quels indicateurs utiliser pour obtenir des résultats plus facilement analysables et exploitables? Exemples : les indicateurs de satisfaction comme le NPS, le CSAT ou le CES. Pour en savoir plus sur ces trois indicateurs, lire l’article « 3 indicateurs indispensables pour mesurer la satisfaction client ». L’utilisation d’indicateurs permet de suivre l’évolution de variables dans le temps.

Les questionnaires, bien utilisés, permettent d’obtenir des données intelligentes exploitables dans le cadre de vos campagnes marketing et commerciales. Ce n’est pas un hasard si les discours sur le smart data sont contemporains du développement des solutions modernes de questionnaires clients. Dans les deux cas, il s’agit de mettre l’accent sur la pertinence et l’utilité des données utilisées. A la fin des fins, les données clients servent à personnaliser la relation client et les offres marketing.

 

recevoir le livre blanc suivi satisfaction client

 

Enrichissez votre connaissance client et améliorez votre business Réservez votre démo