Le blog de la connaissance client Parcourez nos articles et conseils d'experts pour proposer une expérience client mémorable et améliorer votre business !
5 idées de questionnaires online à diffuser sur votre site internet

5 idées de questionnaires online à diffuser sur votre site internet

Interroger les primo-visiteurs, utiliser les informations fournies par Google Analytics, comprendre les intentions de sortie, accompagner les visiteurs dans leur recherche de produits, etc.

Nous allons vous présenter 5 idées originales de questionnaires en ligne pour améliorer vos taux de conversion. 

Si vous cherchez quels questionnaires créer sur votre site web, comment et quand les déclencher, cet article va forcément vous intéresser ! Bonne lecture. 

 

1 – Utiliser les informations fournies par Google Analytics

Vous utilisez certainement Google Analytics pour analyser les statistiques d’audience de votre site web. Notre première idée de questionnaire en ligne va consister à utiliser les données fournies par Google Analytics.

Nous vous proposons d’identifier les pages avec le taux de rebond le plus élevé ou bien (c’est une alternative) les pages avec le temps moyen passé sur la page le plus faible. Une fois ces pages identifiées, vous pouvez sélectionner les pages les plus importantes dans le parcours d’achat et déployer un questionnaire sur ces pages pour comprendre les raisons des problèmes de performance rencontrés.

 

Questionnaire online

 

Pourquoi ces pages qui sont si importantes dans le parcours web génèrent-elles un taux de rebond si élevé ou un temps passé sur la page si faible ? Cela témoigne d’un désintérêt de la part des visiteurs. Ce désintérêt est peut-être lui-même l’effet d’une inadéquation entre ce qu’attendent vos visiteurs et ce que vous leur proposez. Vous devez trouver la réponse à cette question pour améliorer ces pages web et vos taux de conversion.

Imaginons que vous êtes un acteur du retail et que vous constatez que le taux de rebond sur la page principale de votre catalogue produits est très élevé. Cela révèle peut-être des problèmes de navigation et d’expérience utilisateur. Par exemple : un système de filtrage mal conçu ou une catégorisation de vos produits qui manque de clarté. 

En utilisant les questionnaires, vous vous donnez les moyens de comprendre ce qui ne va pas et ce qui peut être amélioré.

Bonus : Vous pouvez reproduire le même sondage sur les pages qui génèrent le plus faible taux de rebond et le plus long temps passé pour :

  • Identifier ce qui plaît le plus à vos clients et leur niveau de satisfaction.
  • Envoyer des sollicitations sous forme de chat survey ou de popin.

 

Questionnaire online chat

 

2 – Demander vos points forts / faibles aux visiteurs en provenance d’un site comparateur

Voici une deuxième idée qui devrait vous intéresser si votre site internet reçoit d’un trafic en provenance d’un site comparateur : Tripadvisor pour les restaurants et les hôtels, g2.com pour les logiciels SaaS, lelynx.fr pour les assurances auto etc. 

 

Questionnaire pour les visiteurs d'un site comparateur

 

Cette idée est toute simple : Demandez à ces visiteurs pourquoi ils vous ont choisi plutôt que vos concurrents et quels sont vos points forts / différenciants selon eux. Ce sont des visiteurs qui ont été confrontés à plusieurs acteurs concurrents, potentiellement des dizaines ou des centaines, ils ont pourtant choisi de visiter votre site web à vous. Il est intéressant de savoir pourquoi, non ? 

C’est une règle classique de développement personnel qui concerne aussi les entreprises : Pour s’améliorer, il faut connaître ses points faibles, mais aussi connaître ses points forts et ses qualités. L’objectif de ce questionnaire est de vous aider à acquérir une meilleure compréhension de vos points forts, de votre valeur ajoutée. Vous pourrez en même temps apprendre des tas de choses sur vos clients, leurs attentes, leurs motivations, leurs besoins. 

Une solution de connaissance client comme MyFeelBack permet de cibler les visiteurs de votre site web en fonction de leur provenance et donc de déclencher un questionnaire lorsqu’un client arrive d’une plateforme.

 

3 – Interroger les primo-visiteurs de votre site internet

Troisième idée de questionnaire online : interroger les internautes qui visitent votre site web pour la première fois. Pourquoi ? Pour comprendre les raisons qui les ont amenés à découvrir votre site, votre marque, votre offre. 

La question principale du questionnaire pourrait être formulée de cette manière : « Comment avez-vous connu notre marque ? ». Pensez à intégrer dans votre questionnaire :

  • Un petit texte d’introduction qui peut prendre la forme d’un message de bienvenue.
  • Des remerciements une fois le questionnaire rempli.

 

Question sur la notoriété de la marque

 

Les réponses à ce questionnaire vous aideront à évaluer le niveau de notoriété de votre entreprise et potentiellement à améliorer votre stratégie d’acquisition. Si par exemple 60% de vos primo-visiteurs découvrent votre site internet grâce à vos campagnes publicitaires sur Facebook, cela vaut le coup de concentrer vos efforts sur ce canal d’acquisition.

Vous pouvez utiliser les variables analytiques pour déclencher le questionnaire au meilleur moment. Nous vous conseillons de ne pas déclencher la diffusion du questionnaire dès l’arrivée sur le site mais d’attendre que le primo-visiteur soit engagé dans sa session de visite (il a visité plusieurs pages, passé tant de temps sur le site…).

 

4 – Comprendre les motivations derrière les intentions de sortie (exit-intent) 

Tous les visiteurs de votre site web finissent par quitter votre site web. Sauf que certains, en général la majorité, le quittent trop tôt : avant d’avoir découvert votre offre, avant d’avoir validé leur panier, avant de s’être inscrit à votre service, etc. Ce sont ce que l’on peut appeler des visiteurs abandonnistes

Vous pouvez tenter de retenir ces visiteurs en les invitant à répondre à un questionnaire lorsqu’ils s’apprêtent à cliquer sur la croix en haut à droite de leur écran. Avec MyFeelBack, vous avez la possibilité de déclencher un questionnaire sous forme de popin en paramétrant les conditions de votre choix :

  • Temps passé sur le site au moins égal à X.
  • Pages visitées = X, Y et/ou Z.
  • Plateforme : diffusez votre questionnaire en fonction du type de plateforme utilisé par le visiteur.
  • Evénement de navigateur : le chargement de la page web, le scroll, l'intention de sortie, l'inactivité. 
  • Etc.

 

Condition de déclenchement de questionnaire sur le site

 

Notre solution prend en compte les mouvements de la souris pour détecter et cibler les visiteurs abandonnistes.

Certains des clients de MyFeelBack qui exploitent cette technique parviennent à ré-engager entre 15% et 30% des visiteurs abandonnistes. Cela vaut vraiment la peine d’essayer. Trois idées pour construire ce questionnaire :

  • Demander à vos visiteurs pourquoi ils partent si tôt, sans avoir accompli d’actions sur le site internet ? Jouez sur l’émotion.
  • Inviter ces visiteurs à s’inscrire à la newsletter pour rester en contact.
  • Offrir une remise / offre spéciale pour inciter les visiteurs à finaliser leur parcours d’achat.

 

questionnaire abonnement au newsletter

 

5 – Accompagner ses visiteurs dans la recherche de produits

Nous allons vous présenter une dernière idée de questionnaire à diffuser sur votre site internet. Elle consiste à déclencher un questionnaire en ligne aux visiteurs qui visiblement ne réussissent pas à trouver les produits qui leur conviennent ou qu’ils recherchent. Il est possible de détecter cette situation en fonction du nombre de pages produits consulté et du temps passé par page produit. C’est ce signal que vous utiliserez pour déclencher la diffusion du questionnaire (sous forme de popin, de tchat…). Par exemple, vous pouvez décider de déclencher le questionnaire aux visiteurs ayant consulté 6 produits en moins d’une minute. 

 

Questionnaire quiz choix produits

 

Il faut faire attention à bien gérer la pression marketing et ne pas bombarder votre internaute à chaque fois qu’il parcourt votre catalogue produit. Dans le fond, ces sondages n'ont qu'un seul but : la satisfaction client. Avec MyFeelBack, vous pouvez configurer des règles de pression pour limiter les sollicitations. Vous pouvez par exemple faire en sorte qu’un même client ne soit pas exposé au questionnaire plus de deux fois par mois.

Voilà, nous arrivons à la fin de cet article. N’hésitez pas à tester certaines des idées que nous vous avons partagées. En matière de questionnaire, il ne faut pas hésiter à tester – à tous les niveaux : formulation des questions, choix de réponse, design, conditions & moments de déclenchement. Amusez-vous. A vous de jouer !

 

 

Télécharger le memo

Enrichissez votre connaissance client et améliorez votre business Réservez votre démo