Le blog de la connaissance client Parcourez nos articles et conseils d'experts pour proposer une expérience client mémorable et améliorer votre business !
pression-marketing

Comment limiter la pression marketing sur vos clients ?

Devez-vous intégrer dans votre stratégie marketing la question de la pression marketing ? Sans aucun doute, oui ! Une pression marketing inadaptée peut avoir un impact très négatif sur votre image de marque et faire fuir certains clients agacés. Pour limiter la pression marketing sur vos clients, vous devez travailler sur un meilleur ciblage de vos campagnes. Ce qui suppose au préalable de bien connaître vos clients.

Pourquoi limiter la pression marketing sur votre cible / vos clients ?

La pression marketing désigne la pression que vous exercez sur vos clients via des sollicitations marketing pouvant utiliser différents canaux (email, téléphone, SMS, courrier, etc.). Exemple caricatural : le fait d’envoyer 4 emails par jour à la même base clients.

Une sur-sollicitation de vos clients finira par produire les résultats inverses de ceux escomptés : une partie de vos clients s’agacera et finira par se désabonner de votre service ou ne plus acheter chez vous. La pression marketing pose aussi un problème d’une autre nature : la sur-sollicitation tend à réduire l’impact et le poids des sollicitations sur vos clients. Ceux-ci finissent par ne plus vous répondre au téléphone, par ne plus ouvrir vos emails, etc. Pour toutes ces raisons, elle devient un problème de plus en plus pris au sérieux par les équipes marketing.

Cette prise de conscience est le résultat de constats. D’abord, les boîtes de messagerie électronique sont de plus en plus surchargées. Tout le monde peut en faire le constat, et s’en agacer personnellement. Par ailleurs, la multiplication des canaux de communication utilisés par les entreprises (ie. la logique multicanale) augmente la propension à sur-solliciter les clients. La gestion de la pression marketing doit par conséquent faire partie intégrante de votre stratégie.

La gestion de la pression marketing à l’heure de la personnalisation

Il serait faux de prétendre que le problème de la pression marketing est résolu et que celle-ci fait désormais partie du passé. Tout le monde continue d’en être victime et s’en plaint.

Seulement, il est aujourd’hui possible de réduire drastiquement la pression que vous exercez sur vos clients. Grâce à la personnalisation et au ciblage. Il y a encore quelques années, le marketing était très peu personnalisé. Pour ne prendre qu’un seul exemple, les possibilités en termes de segmentation et de ciblage étaient très réduites dans l’email marketing jusqu’à la fin des années 2000. Bien souvent, les entreprises envoyaient les mêmes emails à tous les inscrits.

Depuis plusieurs années, le marketing s’est orienté vers davantage de personnalisation des interactions et place la question du ciblage au centre. Par exemple, certains logiciels de connaissance clients utilisent la technologie du « smart survey », qui permet d’adresser le bon questionnaire au bon client et au bon moment.

Cela pourrait sembler hors-sujet, mais au contraire nous en sommes en plein cœur. Pour deux raisons :

  • Le ciblage des opérations marketing tend à réduire le nombre de sollicitations. Vos contacts ne recevront vos sollicitations que s’ils répondent à certains critères. Ils ne les recevront donc pas toutes.
  • Le ciblage marketing consiste, dans le fond, à adresser des messages / des offres aux clients qui y sont sensibles. Le ciblage est gage de pertinence. Plus une campagne est ciblée, plus elle a de chance d’intéresser ses destinataires. Ce qui limite le sentiment de pression marketing.

Ce deuxième point est le plus important.  Il faut en effet distinguer la pression marketing objective (ou réelle) de la pression marketing subjective ou « ressentie ». Ce qui compte avant tout, c’est de limiter la pression marketing ressentie, c’est-à-dire celle qui est perçue par vos clients. Plus vos clients trouveront vos messages intéressants (car bien ciblés), moins ils auront le sentiment de subir une pression. En clair, le ciblage permet de supprimer la pression marketing subjective alors même que la pression marketing réelle reste identique.

Vous l’aurez compris,  pour limiter la pression marketing sur vos clients, la meilleure solution consiste à cibler davantage vos sollicitations. Cela est vrai aussi bien pour l’emailing que pour l’envoi de questionnaires de satisfaction client. Si ce sujet vous intéresse, nous avons déjà abordé cette question décisive du ciblage marketing, notamment dans l’article « Comment personnaliser vos campagnes marketing ? » ou dans l’article consacré au marketing personnalisé en temps réel.

Pour pouvoir cibler vos opérations marketing, vous devez segmenter votre base clients. Pour vous aider dans ce travail, découvrez les 3 critères à connaître pour bien segmenter votre base clients ainsi que 5 conseils indispensables pour segmenter votre base clients.

Aucune segmentation de votre base de données clients n’est possible si vous n’avez aucunes informations sur vos clients. La segmentation marketing suppose par conséquent une stratégie continue de connaissance client. Plus en saurez sur vos clients, mieux vous pourrez les cibler et réduire/adapter la pression marketing exercée.

 

recevoir le guide kpi ecommerce

Enrichissez votre connaissance client et améliorez votre business Réservez votre démo