Le blog de la connaissance client Parcourez nos articles et conseils d'experts pour proposer une expérience client mémorable et améliorer votre business !
duree-questionnaire

Quelle est la durée optimale d’un questionnaire ?

Une des questions classiques lors de la création d'une enquête : « Est-ce que mon questionnaire est trop long ? ».

En fait, cette question revient tout le temps. Elle varie juste selon l’interlocuteur : « Combien de temps doit durer mon questionnaire ? », ou « Quel est le bon nombre de questions pour un questionnaire ? ».

Ce sont toutes de bonnes questions, mais malheureusement, la réponse unique à toutes ces questions n’existe pas. Le « bon » nombre de questions dépend du questionnaire, de la cible de votre questionnaire et de vos ressources pour agir sur les informations collectées.

Cela signifie que nous devons nous pencher sur les facteurs qui déterminent une longueur acceptable pour un questionnaire et les utiliser pour déterminer la durée de celui-ci.

Les principaux facteurs qui déterminent une longueur acceptable pour votre questionnaire sont les suivants :

  • La relation entre le répondant et vous.
  • La pertinence du sujet de votre questionnaire vis-à-vis du répondant.
  • La réflexion menée en amont sur la construction du questionnaire jouera sur la fluidité de celle-ci.
  • La probabilité d’utilisation des informations récoltées pour prendre une décision.
  • Les ressources (temps, hommes, financières) que vous mettrez en œuvre suite aux résultats du questionnaire.

Passons maintenant en revue chaque facteur afin que vous puissiez comprendre comment chacun affecte la durée du questionnaire.

La relation entre le répondant et vous

Plus la relation avec la marque est forte, plus le questionnaire peut être long.

Par exemple, un client très fidèle avec une connaissance approfondie de votre produit peut rester engagé au travers d'un questionnaire plus long.

D'autre part, si vous sollicitez un public qui connaît peu votre produit et/ou votre marque, veillez à proposer un questionnaire court et efficient.

La pertinence du sujet de votre questionnaire vis-à-vis du répondant

Si vous faites un sondage vers une communauté de passionnés de high-tech pour obtenir des avis sur des produits high-tech, votre questionnaire pourra certainement être plus long qu’un questionnaire qui porterait sur leurs habitudes de jardinage.

En général, les répondants ne rechignent pas à passer quelques minutes de plus sur un questionnaire si celui-ci porte sur un sujet qui leur est cher.

La réflexion menée en amont sur la construction du questionnaire jouera sur sa fluidité

Un questionnaire bien construit permet de réduire la lassitude de vos répondants. Pendant la rédaction de votre questionnaire, vous devez penser en permanence à l’effort que devra faire votre utilisateur pour répondre à vos questions.

Les types de question, la qualité du contenu et la longueur de vos questions méritent la plus grande considération si vous souhaitez rendre votre enquête la plus agréable possible pour le répondant.

La probabilité d’utilisation des informations récoltées pour prendre une décision

Il peut sembler étrange de penser que vos actions après le questionnaire puissent affecter la façon dont le répondant ressent votre enquête, mais un répondant peut généralement déterminer à quel point l'information qu'il donne vous sera utile.

Si votre interlocuteur se demande comment l'information qu'il fournit pourrait être utilisée ou se demande pourquoi certaines questions sont posées, il va probablement perdre rapidement de l'intérêt pour votre questionnaire.

Les ressources (temps, hommes, financières) que vous mettrez en œuvre suite aux résultats du questionnaire

Si le répondant voit les mesures qui sont prises à la suite de son feedback, il sera plus susceptible de répondre à votre prochain questionnaire.

De nombreux questionnaires sont menés pour identifier des opportunités d'amélioration, mais les budgets et/ou les ressources peuvent limiter la capacité de mise en œuvre des opportunités identifiées.

Il peut prendre de nombreux mois pour agir efficacement sur ​​les informations recueillies à partir d’un questionnaire de 100 questions.

Dans un tel cas, le questionnaire devrait être divisé en un certain nombre de questionnaires courts afin que vous puissiez agir sur les résultats dans un délai raisonnable. Cela permet de maintenir l’intérêt de vos répondants à prendre part à chaque questionnaire.

Ces cinq facteurs sont à considérer pour déterminer si votre questionnaire est trop long.

N’hésitez pas à sonder un groupe réduit de votre audience afin de compléter le travail. Le taux de feedbacks recueillis sera un bon indicateur complémentaire.

 

recevoir le livre blanc suivi satisfaction client

Enrichissez votre connaissance client et améliorez votre business Réservez votre démo